Cyber-attaques

pirate sécurité numérique hacker malware trojan ransomware

En 2016, 99% des attaques informatique par mail requièrent un clic de l'utilisateur sur une pièce jointe au mail.

 

Même si certaines attaques se font automatiquement en exploitant une faille dans le système d'exploitation de l'ordinateur, l'immense majorité des attaques ont besoin pour fonctionner que l'utilisateur fasse une action (ouvrir une pièce jointe, cliquer sur un lien par exemple). On appelle cela l'ingénierie sociale, c'est à dire que les escrocs tentent d'exploiter la crédulité ou la méconnaissance des internautes, comme dans la vie réelle. Les ficelles utilisées peuvent être le culot, l'imposture en usurpant l'identité d'une proche par exemple, le charisme, l'abus de confiance. Ces attaques visent indistinctement les particuliers, mais aussi les entreprises, y compris les multi-nationales.

Pour éviter ces attaques, le premier conseil est de ne pas cliquer, ni répondre à un mail bizarre, inhabituel (demande d'argent, de mot de passe, d'information bancaire, d'appeler quelqu'un...).

 

Le second conseil, est de garder un système à jour, et bien protégé (anti-virus, parefeu...).

Écrire commentaire

Commentaires: 0