Vie privée - Qwant

Changer de Google ?

Si Google totalise plus de 90% des recherches en France, cela veut dire que les 10% restantes sont réalisées par d'autres biais. Tout le monde connaît Bing et Yahoo, voyons s'il existe d'autres alternatives crédibles.

Mais d'abord, pourquoi changer de moteur ? Explication en images :

“Pourquoi accepter d'un moteur de recherche, ce que vous n'acceptez pas dans la vie.” Peut-être vous rappelez-vous de la conclusion de mon article sur les GAFAM :

 

N'oublions jamais que lorsque

nous utilisons un service gratuit,

nous sommes la marchandise...

 

Ce qui veut dire que les entreprises dont nous utilisons les services gratuit ont besoin d'une contrepartie pour se rémunérer. Pour ce qui est de Google et Facebook leur business est basé sur une connaissance très fine de ses utilisateurs. Cela permet ensuite de proposer aux annonceurs une audience hyper-ciblée (je veux les hommes de Paris 14e, célibataires, aimant le hockey et le piano) - le rêve des publicistes. Le souci pour ce qui est de Google, c'est que le résultats proposés ne sont plus neutres : arrivent en premier les liens vers des sites payant pour vos données au lieu des plus pertinents...

 

Les outils que nous utilisons au quotidien pour nos recherches sont souvent même. Avec le temps, les données accumulées révèlent beaucoup de notre vie privée : domicile, sports préférés, opinions politiques, orientations sexuelles, maladies, niveau de vie, religion... L’analyse des mots clés recherchés et des résultats consultés permet au moteur de recherche de connaître encore plus nos détails intimes que ce que nous rendons public sur les réseaux sociaux...

La promesse de Qwant

Qwant - recherche libre

Mais alors quand est-il de qwant, puisque-il est aussi gratuit ?

 

La promesse de Qwant est de ne pas nous suivre : ni marqueurs (cookies, pixels, empreinte, adresse IP), ni profiling d'utilisateurs.

Si l'on souhaite s'enregistrer sur Qwant (pour sauvegarder ses recherches par exemple), les seules données conservées par celui-ci sont celles que l'on lui fournit, avec possibilité d'accès à ces informations et d'exercer son droit d'oubli ou de rectification.

Modèle économique

Entendu. Comment cette entreprise est-elle viable alors ?

 

Enseigne Française, Qwant gagne de l'argent en vendant des publicités basées sur les mot-clés que vous cherchez. Il s'agit d'une forme de publicité éthique, responsable, respectueuse des utilisateurs. Les données personnelles ne sont jamais revendues.L'hébergement est assuré sur des serveurs appartenant à Qwant et les échanges sont chiffrés, garantie de maîtrise de la confidentialité des données traitées. Une publicité acceptable, dirais-je.

A noter, que l'ensemble du Web n'étant pas encore complètement indexé par Qwant, un partenariat avec Bing est établi pour les éléments manquants.

 

Qwant est disponible sous plusieurs déclinaisons :

 

Financer des projets sociaux et environnementaux

Mes recherches peuvent-elles être utiles pour la planète ?

 

Il existe une autre alternative : lilo. chaque requête de ce moteur permet de cumuler des points. Lorsqu'un certain nombre de point est atteint, l'internaute peut décider de reverser ses points pour financer un projet (aider des enfants malades, lutter contre la déforestation de la forêt primaire, favoriser une monnaie locale, informatique éthique...).

La protection de la vie privée est moins avancée que pour Qwant, lilo étant un méta-moteur : cela signifie que les résultats proviennent d'autres moteurs de recherche moins soucieux de notre vie privée.

L'américain

Un autre moteur éthique que j'aime bien, l'américain DuckDuckGo. Bien qu'américain, la moitié de son trafic provient de l'europe.

 

Comme les autres que j'ai cité, il ne piste pas ses utilisateurs, se rémunère uniquement via des publicités achetées sur des mots clés, ne truque pas les résultats pour favoriser ses annonceurs.

 

Mais son originalité réside ailleurs : il propose un système de raccourci (les bangs) qui permet de faire des recherches directement sur des sites. Par exemple taper

!w linux

permettra d'effectuer directement une recherche du mot clé linux sur le site  Wikipedia

 

DDG (c'est son petit nom) affiche des résumés de la recherche que l'on vient de quérir en mixant des sources provenant de différentes réponses, permettant d'avoir ce que l'on cherche rapidement.

Mot de la fin

Comme on l'a vu, il existe plusieurs façons de trouver nos informations, à chacun de voir ce qui est important pour lui :-)

Il existe encore bien d'autres moteurs de recherche différents, certains plus ou moins convaincants. Il suffit d'être curieux pour se faire une idée.

 


Vous aimerez aussi

GAFAM : vous connaissez ?

 

Eux vous connaissent !

Antivirus ou anti malwares

 

Lequel choisir ?


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Chris (dimanche, 29 octobre 2017 10:43)

    Ah oui super alternative, ca fait du bien de changer !